Qui sommes-nous ?
L’association loi 1901 les Amis des Orchidées d’AUROS (AOA) a été créée en 1994 par quelques passionnés locaux amoureux de la nature. Madame BELLON et Monsieur POYTI ont découvert que le site du coteau de MONCO regroupait une dizaine d’espèces d’orchidées sauvages. Avec l’aide de la mairie ils ont permis de protéger les orchidées sauvages et le site.

Le but de l’association est de faire connaitre et sauvegarder les orchidées sauvages indigènes du Pays d’Auros et toutes autres espèces menacées.

Le siège est à AUROS 33124, à la Mairie.

Le conseil d’administration est composé de 15 membres élus pour 3 ans, renouvelable par tiers tous les ans.
     
Plus tard, en 1998, le pharmacien (et ancien Maire) Hugues JOSEPH devient Président de l’association. C’est lui qui développe les contacts avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Aquitaine. Ensuite Ingrid CHINZI assurera le relais jusqu’à la mise en sommeil de l’AOA en 2009.

L’association repart en 2015 avec une nouvelle équipe de bénévoles : à la tête Bernard FRANZON soutenu par Monique PINGUET et Jean François VILLEMEUR. Avec toujours la même passion : préserver les orchidées sauvages du coteau de MONCO mais aussi de développer une activité d’animation à partir du site et des orchidées.

Depuis 2015 l’animation ORCHIDEES EN FETE s’installe à AUROS et l’édition 2019 est déjà en préparation pour le samedi 27 et dimanche 28 avril.

L’AOA organise chaque année de mi-avril à mi-juin des visites guidées du Coteau de MONCO. Elles sont gratuites pour les enfants et les scolaires. Le programme parait avant la saison de floraison vers début avril.

L’AOA accueille toute personne intéressée par ses activités, qu’elle soit du territoire ou pas. En quatre exercices le nombre d’adhérents est passé de 26 en 2015 à plus de 60 !

Nous sommes en contact avec le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) d’Aquitaine. Ils sont en charge de l’entretien du site et de sa pérennisation pour tout l’aspect végétal et animal. Les charges financières de l’entretien sont assurées par des subventions de la Région Nouvelle Aquitaine, du Département de la Gironde, de l’Etat et l’entretien lui-même d’une partie du site incombe à la municipalité d’AUROS et à terme devrait incomber à la communauté de communes du Réolais en Sud Gironde.

A ce jour, une quinzaine d’espèces sont repérées et lors de visites guidées assurées par l’AOA vous pourrez en découvrir au moins une dizaine simultanément en fleur.

Bienvenue au Coteau de MONCO !